© Dossiersmarine - Copyright 2005-2017 - Alain Clouet - contact : www.dossiersmarine@free.fr
La flotte de Napoléon III
Vaisseau de 130 canons
Bretagne

Ce vaisseau rapide de 130 canons à trois ponts est inspiré du Napoléon, mais conçu par Marielle. La décision de le motoriser

a été prise après la mise sur cale. Il est seul de son type.

 

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

Bretagne

 

Brest

1-1853

17-2-1855

1855

1880

 

peinture de Jules Achille Noël - National Maritime Museum, London.

caractéristiques

dimensions

 

81 (flot.) x 18.08 x 8.56 m

déplacement

6875 tx ; 5289 t. légales

vitesse

 

12.6 n (vapeur) - à la voile : 9.5 n au près, 11.5 n au largue (excellent voilier)

effectif

 

1170 h + 1800 pax

propulsion

:

machine Indret (Moll) à 4 cylindres horizontaux à bielles directes : d = 1,9 m ; c = 1,2 m ; 41t/mn ; poids 936 t ; 8

chaudières tubulaires ; pression de vapeur 2,25 atm ; hélice double bipale de 1016,44 m de diamètre ; puits d’hélice ; 12,5 n à 46 t/mn pour une

puissance de 3300 chi ; consommation 1,878 kg/chi/h. - gréement 3 mâts carré (3030 m²)

armement

origine : 130 canons

1ère batterie : 18x36, 18 obusiers de 80

2e batterie : 18x30, 18 obusiers de 80

3e batterie : 38x 30

gaillards : 2x50, 18 x30 caronades

en 1869 :

Batterie basse : 2 canons rayés de 19 cm

2e batterie: 16 canons de 30 n°2, 4 canons rayés de 16cm mod. 1864, 8 canons rayés de 16cm mod. 1860 ou 1862, 2 canons rayés de

16em se chargeant par la bouche, 2 canons de 14cm

Sur le pont: 2 canons de 12cm en bronze

embarcations

1 chaloupe de 13 m  - 1 grand canot de 11,5 m - 4 canots de 10,5 m - 1 canot de 8 m - 4 baleinières - 2 youyous

 

historique

* 12-1852 : le Terrible est renommé Bretagne. * 9-1-1854 : arrivée en rade de Trébizonde. * 1-1856 : affectée à Toulon comme bâtiment amiral de l'escadre de la Méditerranée. Elle va participer à la Guerre de Crimée qui se terminera en juillet. * 26-1-1856 : appareille de Brest pour Toulon * 2-4-1856 : départ de Toulon vers Alger et mer Noire pour évacuation des troupes de Crimée. * 5-7-1856 : retour de Kamiesh  vers Toulon - puis escadre d'évolution : croise entre Sardaigne et Espagne. * 7-1856 : abordé sans gravité par l'Algésiras. * 3-7-1858 : appareille de Toulon, pour Cherbourg. * 8-8-1858 : voyage de Cherbourg à Brest  avec L.L.M.M. impériales à bord. * 2-9-1858 : arrivée à Toulon, venant de Brest.  * 20-8-1858 : Brest – Toulon. * 27au 29-4-1859 : aller-retour Toulon - Gênes - Toulon, avec troupes à bord * 6 & 7-1859 : croisière vers Antivari - Lopirri – Venise. * 31-7-1859 : retour à Toulon. * 8-10-1859 : à Algésiras. * 26-11-1859 : canonne les forts de la rivière de Tétouan, reçoit un boulet dans la coque. * 14-1-1860 : Retour à Toulon. * 9-6-1860 : mouillé sur rade de Hyères, appareille de  Hyères pour Naples, * 3-7-1860 : service funèbre pour le prince Jérôme Napoléon, en rade de Naples. * 16-10-1860 : à Gaète et embouchure du Garigliano, pour s'opposer à l'attaque sarde contre les napolitains. * 19-1-1861:  appareille de  Gaète pour Toulon. * 20-5-1861 : appareille de Toulon pour Beyrouth afin d’évacuer le corps expéditionnaire. * 16-9-1861 : croisière à Beyrouth, Chypre, Tripoli (Syrie), et encore Beyrouth. * 17-10-1861 : retour de Beyrouth à Toulon. * 1-1862 : escadre d'évolution, porte le pavillon du vice-amiral Rigault de Genouilly. * 27-2-1862 : arrivée à Toulon. * 26-4-1862 : appareille de Toulon pour Naples afin de saluer le roi d'Italie. * 12-5-1862 : appareille de Naples pour Palerme et Alger. * 7-1862 : avec l’escadre d’évolutions à Mers el Kébir - Barcelone - Ajaccio - Naples – Ajaccio. * 17-9-1862 : à Ajaccio. * 25-10-1862 : à Toulon. * 1-1863 : appareillage de Toulon vers Brest pour changer son appareil évaporatoire. * 28-2-1863 : arrivée à Brest pour désarmer (avec escale à Lisbonne pour apporter de la Seyne un canot à vapeur à la frégate mixte Astrée, qui est partie de Lorient vers le Rio de la Plata. * 1865 :  transformé en caserne pour novices et apprentis marins - machine débarquée. * 27-07-1866 : rayée de la liste de la Flotte - devient école des novices et apprentis marins en rade de Brest. * 1869 : artillerie modifiée. * 1876 : remplacement d'un canon de 30 par 2 canons de 14 cm * Fin 1879 : définitivement rayée. * 28-01-1880 : échange son nom, son matériel avec le Ville de Bordeaux, puis est remorqué à Landevennec pour y être démoli.