© Dossiersmarine - Copyright 2005-2017 - Alain Clouet - contact : www.dossiersmarine@free.fr
La flotte de Napoléon III
Transports-écuries (suite)
classe Aveyron Type de transport-écurie à grande vitesse dépassant de un nœud le type Calvados - coque en bois, gréé en trois-mâts - le bâtiment a deux batteries couvertes sous le pont des gaillards : le faux-pont et la cale. - il y a huit sabords (4 dans les gaillards et 4 dans la première batterie). nom chantiers sur cale lancement en service rayé  Aveyron  Cherbourg 5-7-1860 3-9-1864 12-1866 20-8-1884  Corrèze  Rochefort 1-9-1861 23-5-1868 5-6-1869 5-2-1892  Creuse  Rochefort 11-4-1860 29-8-1863 25-11-1864 2-4-1891  Sarthe  Cherbourg 4-4-1860 25-11-1862   11-12-186  Tarn  Toulon 8-1860 10-10-1863 4-1868 4-11-1889

 caractéristiques

dimensions  87.34 (ht) x 82.80 (pont) x 13.50 x 6.38 m déplacement 3 878 t vitesse 12.1 n effectif 213 h propulsion 1 hélice - machine de 430 chn, 1700 che - charbon : 500 à 550 t - voilure : 1967 m² (1 550 m² sur la Corrèze et le Tarn en 1872) Machines horizontales Indret à bielles renversées ; 2 cylindres : d = 1,655 m ; c = 0,95 m ; 4 chaudières tubulaires ; pression de vapeur 2,5 atm ; hélices bipales doubles de 4,5 m de diamètre. Sarthe : 12,15 n à 61 t/mn pour une pression de 2,55 atm et une puissance de 1890 chi, la consommation étant de 1,7 kg/chi/h. armement origine : 4x14   1872 : 2x14 NR1 + 2x4 montagne (pour embarcations) coque bois

 historique

Aveyron

    1861-67 : affecté à l'expédition du Mexique.     Début 1867 : évacuation du Mexique.     28-11-1867 : appareille de Cherbourg (CF Rallier) pour l'Amérique du Sud.     31-12-1867 : mouille sur rade de Bahia, après escale à Madère et Saint Vincent.     6-1-1868 : appareille pour le Cap de Bonne Espérance.     28-1-1871 : de Toulon pour la Cochinchine.     15-5-1871 : de Saïgon vers Toulon (CF Bernard).     30-6-1871 : retour à Toulon avec 513 pax.     1873-76 : plusieurs voyages entre Toulon et la Cochinchine (20-1-10-5-1873, 20-3-5-7-1874, 20-1-28-4-1876, 20-9-28-12-1876, 20-1-24-4-1878, 20-7-31-10-1878) .     1878 : Cdt CF Paul Caudière.     21-8-1884 : par forte mousson au cap Gardafui,se jette sur l'épave du Mékong. L'épave ne pouvant être sauvée, est brûlée par le Cdt (CF Marcellin). L'équipage sera recueilli par des bateaux de passage.

Corrèze                                                                                                      

    4-3-1870 : part pour le Gabon.     25-3-1870 : s'échoue à Dakar.     13-4-1870 : remis à flot.     15-7-1870 : retour à Brest, passage au bassin, pour réparations.     1-9-1870 : ressort du bassin.     19-9-1870 : appareille de Brest pour Toulon.     1-5-1870 : appareille de Gorée pour la France.     25-5-1870 : arrivée à Toulon.     28-10-1870 : appareille de Toulon pour Saïgon.     24-12-1871 : arrivée à Saïgon.     15-3-1871 : à Saïgon.     29-4-1871 : retour à Toulon.     28-6-1871 : appareille de Toulon pour Alger et retour.     3-7-1871 : retour. (coll. SHM Rochefort)     20-7-1871 appareille de Toulon pour Saïgon (Cdt Jounneau).     10-9-1871 : arrivée à Saïgon.     15-9-1871 : de Saïgon pour Toulon.     4 à 6-1872 : en refonte, puis affecté jusqu'en 1880 au transport entre Toulon et la Cochinchine.     1-6 au 26-11-1872 : CF Bernard Bories.     1-3 au 10-7-1873 : CF Michel Malcor.     20-5 au 3-9-1874 :     20-1 au 4-5-1875 :     20-9 au 20-12-1875 :     20-7 au 20-10-1876 : CF Gervais.     20-4-30 au 9-1877 : avec 32 morts suite à une épidémie de choléra.     20-1 au 25-4-1879 :     20-9 au 24-12-1879 : CF Auguste Pellissier-Tanon.     25-9 au 10-11-1882 : CF Antoine Giraud.     29-12-1882 au 26-4-1883 :     1884-85 : hôpital à Diégo-Suarez.     24-2-1885 aborde la Seudre en rade de Tamatave, pendant un cyclone.     5-2-1892 : rayé.     1894-96 : navire-hôpital à Diégo-Suarez.

Sarthe

    1863 : armé en guerre.     21-10-1863 : appareillage de Cherbourg vers la Cochinchine (CF Galey).     6-12-1863 : mouille à Table's bay.     5-3-1864 : départ de Saïgon pour la France.     5-4-1864 : sur rade à Suez     25-1-1868 : appareille de Saïgon pour l'Egypte.     12-5-1870 : appareille de Cherbourg pour Toulon où il doit faire la ligne de Toulon-Saïgon par le canal de Suez (CF Jouan).     20-6-1870 : appareille de Toulon.     20-9-1871 : de Toulon vers Saïgon (Cdt Bernard).     25-2-1872 : de Saïgon vers Toulon.     20-9-1872 au 20-1-1873 : mission à Saïgon.     20-5 au 10-9-1873 : campagne en Cochinchine (CF Henri Massias).     1-11-1873 au 1-3-1874 : Cochinchine et Tonkin.     20-11-1875 : repart en Cochinchine (CF Jules Guibaud).     23-2-1876 : retour en France , venant de Cochinchine avec des malades.     16-7-1881 : débarquement de Sfax.     1883 : station au Sénégal.     9-1885 : retour à Toulon.     11-12-1896 : rayé.     1901 : renommé Vem - devient caserne du 5e dépôt à Toulon.     1911 : démolition.

Creuse

    31-7-1865 : départ de Saïgon.     7-9 au 3-10 : à Suez.     3-11 : retour à Saïgon.     14-1-1865 : départ de Saïgon.     9-2 au 2-3-1865 : à Suez.     7 au 15-4-1865 escale au Cap, venant de France (sic).     5-1865 : appareille de la réunion pour Changhaï.     28-4-1865 : à Bourbon (CF Lapierre).     18-6-1865 : retour à Saïgon.     26-9-1866 : départ de Saïgon.     2-11-1866 : arrivée à Suez.     10-4-1868 : appareille de Saïgon pour Suez avec 1500 pax (Cdt Sellier).     10 au 15-12-1868 : opération au départ de Saïgon.     2-1-1869 : appareille de Saïgon pour Suez (Cdt Sellier).     2-2-1869 : arrivée à Suez.     10-3-1869 : départ de Suez.     12-4-1869 : arrivée à Saïgon.     24-7-1869 : départ de Saïgon.  Musée de la Marine - Rochefort (photo A. Clouet)     29-8 au 20-9 : à Suez.     19-10 : retour à Saïgon.     10-3-1870 : départ de Saïgon.     7-4 au 23-4 : à Suez.     24-5 : retour à Saïgon.     15-9-1870 : départ de Saïgon.     22-10-1870 : arrivée à Suez, puis retour Toulon pour désarmement.     1872 : Cdt : CF Eugène Riondet.     20-1 au 10-3-74 : Toulon.- Saïgon (CF Alfred Guérin-Duvivier).     25-3 au 5-5-1874 : Saïgon.- Toulon.     20-9 au 4-11-1874 : Toulon.- Saïgon.     20-11 au 15-12-1874 : Saïgon.- Toulon.     20-5 au 3-7-1875 : Toulon.- Saïgon (CF François Joullier).     20-7 au 6-9-1875 : Saïgon.- Toulon.     20-3 au 15-5-1876 : Toulon.- Saïgon.     20-5 au 3-7-1876 : Saïgon.- Toulon. (CF Paul Orsel).     20-11-1876 au 6-1-1877 : Toulon.- Saïgon (CF Pierre Mourat).     25-1 au 14-3-1877 : Saïgon.- Toulon.     20-7 au 31-8-1877 : Toulon.- Saïgon.     20-9 au 26-10-1877 : Saïgon.- Toulon.     24-11-1877 : désarmé.     7-1879 : réarmé pour un voyage en Nouvelle-Calédonie. Une glacière est embarquée à titre expérimental. Au retourà Cherbourg, désarmement et refonte.     1-2-1881 : départ pour l'île Bourbon.     28-7-1881 ; retour Toulon, désarme.     3-1 au 26-2-1882 : appareillage de Toulon pour le Sénégal et retour (CF Charles Michelin).     11-1882 : appareille de Toulon pour le Sénégal (CF Edmond Fernandez).     7-1-1883 : retour à Toulon.     1-4 au 4-8-1883 : voyage à la Réunion, Mayotte et Nossi-Bé.     14-2 au 27-6-1885 : occupation de la rade de Diégo-Suarez.     2-4-1891 : rayé - démolition.

Tarn

    1865 : part pour l'expédition du Mexique.     12 au 14-5-1865 : escale à Ste Croix de Ténériffe (Cdt Martin).     30-8-1865 : à Vera-Cruz.     11-10-1865 : arrivée à Toulon, venant de Vera Cruz.     19-2-1867 : arrivée au Mexique pour évacuation des troupes.     27-2-1867 : appareille pour la Martinique puis Alger avec 1200 légionnaires, 35 civils et 62 chevaux pour la Martinique.     18-12-1867 : départ pour le Mexique.     19-5-1868 : appareillage de Toulon pour l'Indochine.     17-11-1868 : arrivée à Saïgon.     1 au 19-12-1868 : appareille de Saïgon pour les côtes de Cochinchine à la recherche du Monge, en vain.     19-12-1868 : retour à Saïgon.     23-3-1872 : appareille de Toulon pour Saïgon.     9-5-1872 : arrivée à Saïgon.     4-8-1872 : retour à Toulon.     20-11-1872 à 11-3-1873: campagne en Cochinchine.     4-11-1889 : rayé.     1890-96 : caserne à Toulon.     1897-1900 : hôpital.     1901-1905 : caserne des isolés. Taouey Du nom du fleuve sénégalais où il était affecté. nom chantiers sur cale lancement en service rayé  Taouey 1866 1891

 caractéristiques

propulsion à voiles coque fer

 historique

    1867-69 : bateau-écurie au Sénégal.     1870-84 : bâtiment de servitude.     1891 : démolition. Falémé gabare, transport-écurie à voiles. nom chantiers sur cale lancement en service rayé  Falémé 1867 8-12-1864

 caractéristiques

propulsion voilure coque bois

 historique

    1867-90 : bateau-écurie au Sénégal. Ce chaland servait au transport des chevaux de Saint-Louis à Kayes.

    1891 : démolition sur place. classe "ISERE" dite série des 1200 tx Série de 13 navires, construits avec de nombreuses variantes - Ces navires ont aussi été classés comme "corvette-transport" ou "transport à batterie". En 1863 les Marne, Meuse, et Yonne furent rehaussées d’un pont en 1863. nom chantiers plans sur cale lancement en service rayé Dordogne Arman, Bordeaux Poirier 8-1854 30-05-1855 25-09-1855 24-02-1892 Durance Lorient Le Bouleur de Courtray 8-8-1854 1855 12-11-1855 12-08-1872 Gironde Arman, Bordeaux Poirier 8-1854 14-06-1855 1-09-1855 9-02-1867 Isère Rochefort Le Bouleur de Courtray 6-11-1854 22-8-1855 1-1856 17-5-1860 Loire Lorient id. 1-8-1854 15-6-1855 2-10-1855 12-8-1872 Marne Brest id. 20-10-1854 16-4-1855 7-1855 8-11-1878 Meurthe Cherbourg id. 25-10-1854 3-5-1855 14-5-1866 Meuse Lorient id. 26-8-1854 24-11-1855 29-2-1856 29-6-1881 Nièvre Lorient id. 26-10-1854 26-10-1855 24-1-1856 29-11-1871 Rhin Rochefort id. 10-1854 31-8-1855 11-1855 5-6-1886 Saône Brest id. 21-10-1854 17-4-1855 1-5-1855 24-5-1872 Seine Guibert, Nantes Guesnet 6-1855 10-12-1856 13-5-1857 6-11-1884 Yonne Cherbourg Le Bouleur de Courtray 28-4-1855 12-11-1855

caractéristiques

dimensions 73.32 x 12.90 x 7.47 (c) x 5.08 (tem) m (Yonne) 72.44 x 11.62 m (Seine) 72.7 x 11.62 x 5.3 m déplacement 950 à 1200 t ; 2685 à 2950 tpc vitesse 7.38 à 9 n (vapeur) - 11 n (voile et vapeur) effectif 153/189 h propulsion Machines de 162 chn à 2 chaudières tubulaires ; 1 hélice simple ou double bipale de diamètre variable d’une unité à une autre (de 3,64 à 4,1 m) ; puits d’hélice. Gironde, Dordogne, Loire, Nièvre, Durance et Meuse : machines Mazeline horizontales à bielles renversées de 600 chi : 2 cylindres d = 1,1 m ; c = 0,75 m ; 56 t/mn ; Dordogne : 9,4 n à 57,5 t/mn pour une pression de 2,4 atm et une puissance de 534 chi. Yonne, Rhin, Isère, et Seine : machines Nillus horizontales à bielles directes : 2 cylindres d = 1,1 m ; c = 0,65 m ; 65 t/mn. En 1869, à à la suite d’un échouement, le Rhin reçut la machine Schneider de l’Allier : 2 cylindres à bielles renversées : d = 1,31 m ; c = 0,9 m ; 230 chn. Gréés en 3 mâts carré (1930 m²) ou 3 mâts barque (1780 m²). Meurthe, Marne, et Saône : machines horizontales à fourreau Mangin pour la première, Moll (Indret) pour les 2 autres : 2 cylindres d = 1,25 m (diamètre du fourreau 0,5 m) ; c = 0,55 m ; 60 t/mn ; Marne : 9,2 n à 77 t/mn pour une pression de 2.7 atm et une puissance de 694 chi, la consommation étant de 1,72 kg/chi/h. charbon : 160 à 175 t voilure : 1930 m² en 3 mâts carré ; 1780 m² en 3 mâts barque (Dordogne : 1674 m²) autonomie 2 0000 N / 9 n armement origine : 4x12 NR3 ou obusiers Marne 1862 : 4x12, 1865 : 6x30 NR2 + 4x4  rayés, 1869: 4 x 14cm Loire 1862: 10 x 16cm obus., 1864: 2 x 12cm shell Durance 1855 : 6 x 16cm obus., 1866: 4 x 16cm obus. + 1 x 86mm rayés, 1864: 4 x 14cm rayés + 1 x 86mm rayés, 1870 : 4x14cm rayés Rhin 1870: 4 x 14cm,  1875: 2 x 14cm + 2 x 86mm rayés,  1879: 8 x 12cm rayés + 1 x 86mm rayés,  1885: 2 x 14cm rayés Nièvre 1866 : 4x12 obus., 1870: 4 x 14cm rayés + 1 x 86mm rayés,  1871: 4 x 14cm rayés + 2 x 86mm rayés Meuse 1868: 4 x 12cm rayés Saône 1863 : 4x12 obus. Meurthe 1855 : 4x30 obus. Yonne 1856 : 4x12  obus. Gironde : 1855 : 4x12 obus., 1857 : 12x30 obus.,  1866 : 4x30 obus., 1869 : 4x16 cm obus. , 1872 : 4x14 cm, 1883 : 2x14 cm + 1x86 mm rayé Dordogne : 1855 : 4x12 obus., 1857 : 12x30 obus.,  1866 : 4x30 obus. coque composite bois/fer (Dordogne, Gironde) fer (Seine) bois (pour les autres)

 historique

Dordogne

    6-10-1855 : appareille de Rochefort.     2-12-1855 : appareille de Toulon pour Marseille et Alger où il prend 1200 zouaves pour la guerre de Crimée.     5-1856 : épidémie de typhus au lazaret de Messine.     15-5-1857 : retour à Rochefort, puis départ pour la Chine et le Japon.     6-1859 : en Chine.     1-11-1859 : station navale des Mers de Chine.     3-1-1860 : départ de Manille (Cdt Faucon).     6-1-1860 : à Hong-Kong.     1-1861 :  vers le Japon à Yédo.     2-11-1864 : quitte Woo-Sung pour la France.     22-11-1864 : repart de Saïgon après quelques réparations.     1-12-64 : franchissement du détroit de la Sonde.     28 au 30-12-1864 : escale à Port-Louis (île Maurice).     16-1-1865 : à Table Bay.     11-2-1865 : départ du Cap.     16-3-1865 : au Sénégal     11-4-1865 : départ de Gorée.     5-1865 : arrivée à Rochefort, venant du Japon.     1866 : carénage.     7-1871 au 12-1872 : désarmé à Brest.     1873-75 : un voyage par an aux îles Mascareignes.     1-4 au 22-8-1873 : Mascareignes.     4-8-1874 : Mascareignes.     3-4 au 1-8-1875 : Mascareignes.     2 à 9-1883 : abandonne l'hélice, pour marcher uniquement à la voile - affecté aux transports sur la Nlle-Calédonie.     1886-92 : navire hôpital à Diégo-Suarez.     24-2-1892 : rayé.     1893 : démolition sur place.

Durance

    17-9-1855 : entrée en armement.     18-11-1855 : de Lorient pour Brest (CF Thoyon).     12-11-1856 : basée à Toulon pour le transport des troupes vers la Crimée.     12-1856 : armée pour une campagne de Chine.     19-01-1857 : quitte Toulon pour plusieurs années en Chine.     7-4-1857 : escale à Table Bay venant de Gorée.     2 au 10-2-1857 : transport se troupes de Tourane au cap St Jacques.     20-4-1858 : prise des forts de Pei-Ho.     24-8-1858 : mouillé à Hong-Kong.     2-1859 : participe au transport des troupes qui prennent Saïgon.     17-2-1859 : prise de Saïgon     22-2-1859 : stationnaire à Saïgon. La Durance au premier plan (coll. SHM Rochefort)     6-1859 : en Chine.     1-11-1859 : station navale des Mers de Chine.     18-1-1860 : à Singapour (Cdt Trébuchet).     5-1860 à 10-1861 : en rivière à Canton     9-02-1862 : quitte Saïgon pour la France.     12-06-1862 : arrivée à Cherbourg après cinq années passées en Chine - désarmé.     1862-66 : refonte à Cherbourg.     20-12-1866 : réarmée pour participer à l'évacuation du corps expéditionnaire du Mexique.     20-12-1866 : appareille de Cherbourg.     24-2-1867 : arrivée au Mexique pour évacuation des troupes.     15-3-1867 : appareille pour la Martinique avec tous les créoles présents et 12 civils.     6-4-1867 : arrivée à Fort-de-France venant de Vera-Cruz. C'est le dernier navire français à quitter le Mexique.     20-4-1867 : appareillage de la Guadeloupe.     9-05-1867 : retour à Cherbourg (CF Caillet).     9-1870 : réarmée et envoyée à Rochefort.     21-07-1871 : part pour la Guyane, la Martinique et la Guadeloupe.     23-10-1871 : retour à Cherbourg.     12-08-1872 : rayée.     1875 : démoli.

Gironde

    1-9-1855 : armé (CF Baliste).     19-11-1855 : départ de Kamiesh pour Toulon (240 pax).     15-11-1855 : dans le Bosphore, venant de Kamiesh.     27-12-1855 : arrivée à Toulon.     1856 : mers de Chine.     12-1857 : départ de Toulon pour la Chine.     4 à 9-1858 : participe au bombardement de Tourane ; participe à l'opération de Cochinchine.     11-1858 : côtes de Chine.     11-2-1859 : sur rade à Hong-Kong.     6-1859 : en Chine.     1-11-1859 : station navale des Mers de Chine.     9-11-1859 : à Manille, venant de Tourane.     3-12-1859 : de Hong-Kong pour Tourane.     6-4-1860 : appareille de Singapour pour la Chine (Cdt Bretel) avec une partie du 102e de ligne).     15-5-1860 : à Shanghai.     1-1861 : vers Bangkok.     2-9-1862 : appareille de Singapour pour Mahé (Cdt Pascalis).     23-9-1862 : passé le détroit de la Sonde.     23-4-1863 : désarmé à Cherbourg.     25-11-1863 : départ de Aden vers St Denis.     24-12-1863 : arrivée à St Denis.     1864-66 : désarmé.     Début 1867 : évacuation du Mexique.     9-2-1867 : échoué devant Port-Royal de la Jamaïque.     15.2-1867 : l'équipage est secouru par le Ville de Lyon (Cdt Le Tourneur Hugon).     8-3-1867 : le Jean Bart et l'Achéron appareillent de Fort de France pour tenter de le relever - échec - bâtiment considéré comme perdu.

Isère

    1856-59 : effectue des transports en Méditerranée et en Adriatique.     4-2-1857 : appareille de Toulon pour le Pirée (évacuation de la Grèce).     1-4-1859 : installation de stalles à Toulon.     27-04-1859 : transporte des batteries d'artillerie de Marseille sur Gênes.     09/12/1859 : quitte Toulon avec 86 passagers pour l'expédition de Chine.     1-3-1860 : escale au Cap.     16 au 20-4-1860 : escale à Singapour (Cdt Allègre).     17-5-1860 : l'Isère touche une roche à l'entrée de Amoy (Chine), au cours du transport du corps expéditionnaire de Chine, et se brise. La Saône et le brick anglais Acorn puis la Marne se portèrent à son secours. L'équipage et les passagers furent sauvés  ainsi que la plus grande partie du chargement, ce qui valut l'acquittement au commandant à son procès.     17-8-1860 : rayé officiellement.

Loire

    16-8-1855 : armé à Lorient.     5-10-1855 : essais machine en mer à Lorient .     11-6-1856 : appareillage de Toulon pour Alger, puis Crimée (CF Armand Le Mehorel).     12 & 13-5-1857 : appareillage de Ste Croix de Ténériffe pour la Réunion.     10-1857 à 1-1858 : de la Réunion à Toulon.     21-10-1858 : appareille de Brest pour Rochefort.     16-12-1856 : à Fort de France.     18-5-1857 : arrivée à St Louis du Sénégal, en provenance de Toulon.     29-5-1857 : Gorée.     1-8-1857 : réarmé après remontage de la machine.     2-4-1858 : arrivée à Lorient (CF Besson).     2-8-1858 : appareille de Fort de France pour la France.     3 au 5-8-1858 : escale à Basse-Terre.     2-9-1858 : arrivée à Brest, venant des Antilles avec 208 pax (CF Langle de Cary).     22-2-1859 : de la Guadeloupe à Brest.     15-3-1859 : à Brest venant de Cayenne et des Antilles.     21 & 22-3-1859 : de Brest à Lorient (CF de Langle de Cary).      21-4-1859 : entrée au bassin.     31-7-1859 : arrivée à Toulon avec l'Albatros, l'Orénoque, le Darien, 3 bataillons des  52e et 56e de ligne, et 3670 prisonniers autrichiens, venant d'Italie.     8-12-1859 : appareillage de Toulon pour la Chine avec 106 passagers.     2-2-1860 : appareille de Table bay pour Singapour.     17-4-1860 : arrivée à Singapour.     7-5-1860 : arrivée à Hong Kong, venant de France.     24-11-1862 : désarmé à Rochefort.     16-12-1863 : désigné pour aller au Mexique - réarmé.     22-5-1864 : arrivée à Lorient, venant de Cherbourg en transportant une partie de la machine de l'Héroïne (CF Dauriac).     1865 : expédition de Rome.     30-6-1866 : arrivée à Cherbourg venant de Brest.     24-1-1868 : arrivée à Lorient, venant de Brest.     20-3-1868 : arrivée à Lorient, venant de St Nazaire avec un chargement de vivres.     21-8-1868 : désarmée à Cherbourg.     18-10-1871 au 17-2-1872 : transformé en hôpital pour les insurgés;     1872 : annexe de la Ville de Nantes pour loger les insurgés de la Commune.     12-08-1872 : condamné.     5-2-1873 : renommé Dromadaire - gabare.     1877 : démolition à Cherbourg.

Marne

    1855 : en Baltique.     4 au 14-2-1859 : escale au Cap de Bonne-espérance, en route pour Tourane.     10-4-1859 : appareillage de Singapour pour Cochinchine.     21-4-1859 : escale à Saïgon, en route vers Canton.     1-11-1859 : station navale des Mers de Chine.     4-4-1862 : arrivée à Cherbourg, venant de Chine. Le navire est en très mauvais état.     1863-64 : désarmé.     9-5-1865 : appareille de Cherbourg pour Mazatlan (CF de Freycinet).     1865-67 : campagne dans le Pacifique.     19-1-1868 : retour en France. la Marne (SHM Rochefort)     1869 : transports vers l'Algérie.     10-3-1869 : sortie de Brest pour essais.     1-4-1869 : placé en réserve 3e catégorie.     6-11-1869 : escale forcée à Cagliari (mauvais temps) entre Alger et Toulon.     12-11-1869 : arrivée à Toulon.     6-5-1870 : appareille de Toulon pour Dakar (CF Quernel).     31-5 au 1-11-1871 : ponton-caserne des insurgés de la Commune à Brest, puis désarmement.     1-11-1872 au 7-11-1878 : désarmé.     8-11-1878 : rayée - caserne à Brest.     1892 : démolition.

Meurthe

    4-1857 : escale à Simmons Bay, en route vers la Chine.     30-1-1858 : prise de Canton.     20-4-1858 : prise des forts de Pei-Ho.     24-8-1858 : mouillé à Hong-Kong.     2 au 10-2-1859 : transporte des troupes de Tourane au Cap St Jacques.     1-11-1859 : station navale des Mers de Chine.     3-1863 : à Saïgon.     14-5-1866 : rayé.     1867-72 : navire-atelier à Saïgon.

Meuse

    25-6-1857 : appareillage de Rochefort vers Toulon.     5 au 7-3-1859 : de Brest à St Naziare.     15-7-1859 : appareillage de St Nazaire pour Toulon.     10-2-1860 : à Cherbourg venant du Havre (CF Pradier).     3-6-1860 : appareillage de Brest pour St Nazaire.     11-1861 : fait partie de l'escadre de l'amiral Jurien de la Gravière au Mexique.     30-1-1862 : mouille sur rade de Sacrificios.     11-4-1862 : appareille de Fort de France pour la France.     14-5-1862 : arrivée à Lorient, venant de Vera Cruz.     28-5-1862 : appareille de Lorient pour Brest.     4-8 au 16-7-1865 : désarmé à Brest.     10-2-1866 : de Saint Nazaire à Cherbourg.     3-6-1866 : arrivée à Lorient.     12-1-1867 : appareille de Guet n'dar (St Louis)  pour Brest (CF Piriou).     17-2-1867 : arrivée à St Nazaire avec transfert des passagers sur le Coligny pour les conduire à Lorient.      19-3-1867 : en rade de Lorient.     20-1-1868 : réarmée pour le Sénégal et le Gabon.     10-3-1868 : arrivée à Cherbourg, venant du Havre.     2-1-1869 : arrivée sur rade de Brest, venant de Lorient.     11-1-1869 : appareillage de Brest pour Cherbourg.     14-1-1869 : arrivée à Cherbourg.     15-2-1869 : appareille de Cherbourg pour la côte occidentale d'Afrique.     16-2-1869 : relâche à Torbay à cause du mauvais temps.     15-3-1869 : de Cherbourg pour le Sénégal.     16-3-1869 : dans l'obligation de se réfugier à Torbay à cause du mauvais temps.     29-6-1881 : rayée - ponton d’amarrage et charbonnière rive gauche du Scorff face à la caserne du Péristyle à Lorient.     22-11-1904 : vendu à Mr Boché, d’Hennebont. Remorqué le lendemain vers Hennebont pour démolition.

Nièvre

    27-1-1856 : appareillage de Lorient pour Brest, Le Havre puis Toulon pour des transports en Crimée.     19-3-1857 : arrivée à Lorient, venant de Brest (CF Sévin).     18-6-1857 : à Brest.     7-1857 : à Glasgow pour prendre les machines du Tage et eu Duguay-Trouin.     28-12-1857 : de France vers la Martinique.     31-1-1858 : arrivée en Martinique.     1-2-1858 appareille pour la Guadeloupe, mais s'échoue au passage des Saintes.     3-4-1858 : appareillage de Fort de France pour la France.     1-5-1858 : arrivée à Brest.     1-6-1858 : de Brest à Lorient pour désarmer.     4-3-1859 : de Brest à St Nazaire, Toulon, puis campagne dans l'Adriatique en tant que poudrière.     8-12-1859 appareillage de Toulon pour la Chine avec 146 pax.     22 au 24-12-1859 : escale à Ténériffe.     1-6-1860 : rejoint l'amiral Charnez sur le Yang-Tsé-Kiang.     22-4-1860 : appareillage de Singapour pour la Chine.     10-5-1860 : arrivée à Hong Kong.     14-5-1862 : quitte Saïgon pour la France.     10-7 au 20-8-1862 : escale à Suez.     2-2-1863 : arrivée à Cherbourg. (SHM Rochefort)     29-8-1866 : réarmée.     23-12-1866 : de Cherbourg pour Mexique.     21-1 au 2-2-1867 : escale à Fort de France.     15-2-1867 : arrivée à Vera Cruz pour charger 1020 autrichiens.     18-2-1867 : appareille pour Alger et Pola.     24 et 25-3-1867 : escale à Gibraltar (CF Collet).     29-3-1867 : arrivée à Alger, puis Trieste pour débarquer les hommes de la légion autrichienne.     3-4-1867 : appareillage de Alger pour Cagliari.     13-4-1867 : Trieste.     20-4-1867 : relâche à Pola, Gibraltar.     13-5-1867 : à Toulon.     25-5-1867 : appareillage de Toulon pour Cherbourg.     11-6-1867 : arrivée à Cherbourg.     1-8-1867 : désarmé.     11-1869 : appareillage de Toulon pour l'Ecosse.     29-11-1871 : rayé.     1874 : démolition.

Rhin

    avril à juil 1870 : montage de l'appareil moteur.     1855 : plusieurs voyages de Toulon en Crimée et à Milo (CF de Valmont).     1859 : nombreuses traversées entre la France, l'Italie et l'Algérie.     1-4-1859 : installation de stalles à Toulon.     27-04-1859 : transporte des batteries d'artillerie de Marseille sur Gênes.     8-12-1859 : appareillage de Toulon pour la Chine avec 109 passagers.     22 au 23-12-1859 : escale à Ténériffe.     12-2-1860 appareille du Cap.     12 au 16-4-1860 : escale à Singapour avec le Rhône.     29-4-1860 : arrivée en Chine avec le Rhône.     11-2-1862 : appareillage de Saïgon pour le France.     28-5-1862 : arrivée à St Denis de la Réunion, venant de Saïgon.     5-9-1862 : arrivée à Rochefort, venant de Chine.     6-10-1862 appareille de Rochefort pour Lisbonne et Alexandrie.     Fin 1862, il appareilla pour Alexandrie, puis Toulon, où il reçoit des chaudières neuves     8-1863 : quitta Toulon pour les mers du Sud, puis le Mexique.     1-1-1864 : en chargement à Valparaiso.     28-7-1864 : à San Fransisco, venant d'Acapulco.     3 au 4-02-1865 : dans la nuit, en rade de Mazatlán, un violent coup de vent le pousse sur les rochers de l'île Trestin - gravement endommagé, il est remorqué à San Francisco par la frégate la Victoire.     10-3-1865 : départ de Mazatlán, remorqué par la Victoire, vers San Francisco pour réparations.     22-4-1865 : arrivée à San Francisco.     23-4-1865 : repris en remorque par un vapeur américain pour être dans l'arsenal de Martland à 22 milles de San Francisco.     5-12-1867 : départ de Valparaiso.     26-12-1866 : escale à Panama. Il décharge ses blessés les plus graves pour qu'ils puissent rejoindre le Rolland qui est à Colon et repart pour la France. Puis il descend vers le cap Horn.     22 au 23-12-1859 : escale à Ténériffe.     1-1867 : escale à Callao.     3-1867 : escale à Valparaiso.     3 au 9-05-1867 : escale à Rio, puis retour sur Toulon.     27-06-1867 : arrivée à Toulon et débarque ses machines et ses chaudières.     23-2-1869 : appareille de Toulon pour Brest (CC Ducouron-Lagoujine).     10-04-1869 : arrivée à Brest, désarmé, passé en cale sèche pour recevoir un spardeck, la machine et les chaudières de l'Allier.     7-1870 : sortie de cale.     1-1872 : le Rhin fait route pour Toulon où il prend des forçats et des passagers pour la Nouvelle Calédonie.     2-1872 appareillage de Toulon, passage par le Canal de Suez.     9-1872 : retour à Rochefort.     1-1873 : nouveau voyage de forçats pour la Nouvelle-Calédonie par Dakar, avec retour à Brest pour désarmer.     9-1873 : retour à Brest.     2-08-1875 : réarmé     1-09-1875 : appareille pour Rochefort     6-09-1875 : part de Rochefort pour transporter des condamnés pour la Nouvelle Calédonie.     30-01-1876 : arrivée à Nouméa.     24-10-1876 : arrivée à Toulon     24-11-1876 : désarmé.     1879 : réarmé pour porter les produits français à l'exposition de Sydney.     3-1880 : désarmé.     3-1885 : appareille de Toulon pour faire du transport entre Madagascar et la Réunion. Les batteries basse et haute furent pourvues de postes de couchage et de planches à sacs, en vue du transport des passagers.     5-06-1886 : condamné, utilisé comme charbonnière et centre de station de torpilleurs à Lézardrieux jusqu'en 1910 par la 1ère Flottille de l'Océan.

Saône

    1855 : opérations de Baltique.     6-3-1857 : arrivée à Brest , venant des Antilles.     1858 : envoyée en Cochinchine.     1-09-1858 : participe au bombardement des forts de Tourane     2 au 10-02-1859 : transport de troupes vers le Cap St Jacques pour la prise de Saïgon.     11-2-1859 : sur rade à Hong-Kong (?).     10-4-1859 : appareillage de Singapour pour la Cochinchine.     1-11-1859 : station navale des Mers de Chine.     Déb. 1860 : à Woo-Sung pour préparer l'expédition de Chine.     24-4-1860 : arrivée à Hong Kong, venant de Saïgon.     1-8-1860 : débarquement aux forts de Pe-Tang., prise de Pei-Ho.     1861 : retour en Cochinchine.     24-12-1863 : arrivée à Oran, venant de Lorient.     3-1-1864 : appareillage de Oran pour le Mexique avec une partie du régiment étranger.     12-6-1864 : départ de Vera-Cruz pour la France.     22 au 25-6-1864 : escale à la Havane.     21-7-1864 : à Brest (CF Lefer de la Motte) avec 410 pax.     9-9-1864 : appareillage de Brest pour Colon (Panama) - (CF Maisonneuve).     19-9-1864 : escale à Ténériffe pour faire du charbon, puis Martinique.     21-10-1864 : arrivée à Aspinwall (Colon).     30-12-1864 : arrivée à Brest, venant d'Aspinwal et de Fort-de-France, avce 393 marins de la Pallas.     13-2-1867 : arrivée au Mexique pour évacuation des troupes.     17-2-1867 : appareille pour Alger avec 600 hommes dont des autrichiens.     24-05-1872 : rayée.

Seine

    17-7-1857 : arrivée à Brest, venant de Lorient.     9-1-1859 : touche un écueil devant Cadix et doit entrer  dans le port.     17-1-1859 : escale à Toulon, en route pour le Levant (Cdt Kerlero de Rosbo).     12-3-1859 : de Toulon en Guyane avec 450 forçats.     1-5-1859 : arrivée à ?, venant de la Guadeloupe. Il repart pour Toulon avec 207 soldats à Bord.     7-6-1860 : appareillage de Toulon pour la Réunion.     12-1861 : appareillage de la Réunion pour Toulon.     24-3-1862 : appareillage de Toulon pour le Mexique, avec escale à Oran.     27-8-1862 : arrivée à Toulon.     4-9-1862 : appareille de Toulon pour Naples.     16-9-1862 : arrivée à Toulon, venant de Naples.     2-10-1862 : appareille de Toulon pour l'Algérie, puis Alexandrie pour amener des troupes de Chine.     11-10-1862 : transporte d'Alger à Alexandrie des troupes pour la Chine.     23-12-1862 : appareille de Toulon pour Alexandrie afin d'y charger les soldats noirs promis par L'Egypte pour le Mexique (CF Constant Jaurès).     1863 : rapatriement de troupes de Vera-Cruz.     7-1863 : désarmé.     6-1-1867 : appareille de Toulon pour Vera-Cruz.     2-3-1867 : arrivée au Mexique pour évacuation des troupes.     12-3-1867 : appareille de Vera Cruz pour Toulon avec 367 pax dont le contingent égyptien.     4-5-1868 : désarmé à Toulon.     4-5-1868  : désarmé à Toulon.     3-1870 à 12-1870 : transport de troupes en AOF et aux Antilles.     5-1871 : voyage aux Antilles.     6-12-1872 : désarmé à Brest.     29-8-1882 : coule en baie de Laninon, suite à des expérimentation de torpilles. - renfloué.     8-11-1884 : rayé.     1885 : démoli.

Yonne

    3-7-1857 : arrivée à Brest.     24-4 au 8-6-1858 : voyage de St Louis du Sénégal à Brest.     16-4-1859 : de Brest pour Oran.     27-04-1859 : transporte des batteries d'artillerie de Marseille sur Gênes.     28-2-1860 : à Toulon venant d'Alger.     28-5-1860 : arrivée à Toulon, venant de Gênes avec deux bataillons du 59e de ligne (CF Chastenet).     9-7-1860 : réarmée.     1861 : mission a Sénégal.- Mexique.     1-1862 : réserve 2e catégorie.     5-7-1862 : arrivée à Cherbourg, venant de Lorient.     26-8-1862 : à Fort de France.     21-9-1862 : arrivée à Vera Cruz avec le Turenne et le Chaptal.     6-1863 : désarmé, réserve 3e cat.     1-2-1867 : arrivée au Mexique pour évacuation des troupes.     17-2-1867 : appareille  de Vera-Cruz pour Brest avec 660 hommes (dont 300 malades) et 41 civils (CF Bouyer).     8-3-1867 : arrivée à Brest..     31-5 au 3-12-1871 : ponton pour les insurgés de la Commune à Brest.     3-12-1871 : désarmé.     24-2-1885 : rayé.     1886-94 : ponton caserne des fusiliers marins à Lorient.     1-1894 : remplace le garde-côtes Bouledogue comme bâtiment de la Défense mobile et de la 2 ème Flottille des torpilleurs de l'Océan.     30-4-1913 : à nouveau désarmé, suite à la dissolution de la Flottille.     12-3-1914 : vendu pour la somme de de 44 235 frs, part vers Hennebont - semble avoir séjourné assez longtemps sur le Blavet.     6-1821 : démolition.
Suite … Suite …