© Dossiersmarine - Copyright 2005-2017 - Alain Clouet - contact : www.dossiersmarine@free.fr
La flotte de Napoléon III
Avisos de flottille à roues
Kien Chan

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Kein Chan (ex-Toey-Wan)

  Chine

1860

30-10-1873

 caractéristiques

effectif

64 h

propulsion

machine de 80 chn

armement

2/4 c

 historique

    1860 : acheté sur le marché chinois - rebaptisé Kien Chan - utilisé comme navire hôpital.

    26-7-1860 : à l'embouchure de Pei-Ho.

    31-7-1860 : attaque de Takou.

    Hiver 1860-61 : stationne à l'embouchure du Pei-ho (Cpt Bourgois).

    1861 : chaudière hors service. Le bateau naviguera dorénavant à la voile - exploration de la baie de Pei-Ho (LV Nielly).

    1863 : explore l'aval du Yang Tsé jusqu'à Hankou (LV Laurens).

    2 au 26-7-1863 : première expédition du détroit de Simonosaki (Japon).

    10-2-1865 : participe à l'inauguration de l'église catholique de Nagasaki (LV Trève).

    1866 : stationné à Shanghaï (LV Trève).

    20-9-1866 : arrivée sur rade à Tchéfou venant de Yokohama avec 160 fusiliers-marins

    10-1866 : prise de Kang Hoa (Corée),

    11-11-1866 : évacuation de Kang Hoa.

    24-11-1866 : arrivée à Nagasaki.

    9-1868 : mouillé à Tche-Fou.

    17-12-1868 : arrivée à Saïgon, venant de Chine (Cpt Chauvin).

    8-9-1869 : mouillé dans le détroit de Shimonoseki, il lève l'ancre et se fait canonner par un fort japonais.

    30-10-1873 : rayé.

    1874 : démolition à Saïgon.

Ondine

Goélette de commerce en bois de teck revendue à la Marine par son propriétaire Douglas Lupruck, négociant à Hong-Kong.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Ondine

Hong-Kong

1-1859

30-12-1860

12-2-1871

 caractéristiques

dimensions

42.15 x 5.90 (10.15 ht) m

déplacement

70 t ; 140 bmt

vitesse

11 n

effectif

36 h

propulsion

machine à cylindres oscillants de 72 chn

armement

2 caronades

coque

bois de teck

 historique

    30-12-1860 : vendu à la France. - affectée au service Hong-Kong/Canton.

    1861-62 : expédition de Cochinchine.

    12-1861 : prise du fort de Bien-Hoa (EV de la Motte Rouge Duvaurouault).

    23-3-1862 : prise de Vinh Long (LV Roquebert).

    9-1862 : exploration du réseau fluvial cambodgien.

    1863 : prise de Gocong - puis service comme yacht du commandant de la marine en Indochine.

    14-3-1870 : désarmée.

    12-2-1871 : rayée.

Shamrock

nom

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Shamrock

William Roos, Hong-Kong

 1858

1858 (achat)

 31.5-1875

 caractéristiques

dimensions

30.33 x 5.49 x 2.35 m

déplacement

105 tjb, 74 tjn

effectif

36 h

armement

1 c

propulsion

machine de 40 chn

 historique

    1858 : acheté en Chine.

    1861-62 : expédition de Cochinchine.

    5-1860 : EV Rieuner nommé commandant.

    1-1861 : sauve l'équipage du Weser échoué sur les bancs du Mékong (EV Henri Rieuner).

    12-4-1861 : prise de Mytho.

    25-2-1861 : attaque de Ki Hoa (Saïgon).

    23-3-1862 : prise de Vinh Long (EV Boucher).

    1868-75 : désarmé à Saïgon.

    31-5-1875 : rayé.

    1876 : démolition.

Chacal

Acheté au ministère des Finances en 1844. Ce bateau était un vapeur qui faisai le service Marseille-Espagne.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Chacal (ex-Océan)

Paimboeuf

1843

5-2-1844

8-1844

5-4-1862

 caractéristiques

dimensions

31.42 x 5.47 x 3 m

déplacement

253 t

propulsion

Machine Maudslay à 2 cylindres : d = 0,82 m ; c = 0,91 m ; roues de 3,76 m de diamètre ; 27 t/mn pour une pression de 1,28 atm. - 80 chn

armement

2x12 caronades + 4 pierriers

coque

bois

 historique

    8-1844 : acheté au ministère des Finances.

    1845 : en Algérie.

    1846-48 : au Levant.

    1849-60 : garde-pêches.

    12-6-1853 : appareille de Marseille pour Toulon.

    27-10-1853 : appareille pour le large.

    6-1855 : mission à Livourne.

    1858 : station en Algérie.

    1861 : en réserve.

    5-04-1862 : rayé.

    27-06-1862 : vendu pour démolition.

Vedette

Corvette à roues de 2ème classe, reclassée aviso. Il s'agit de l'ancien yacht royal à roues Comte d'Eu. Conçu par Gervaize comme yacht d'été du Roi. La vitesse faible

obtenue et le manque de stabilité furent cause de son déclassement. Les bouilleurs seront remplacés en 1844 et le bateau reclassé aviso.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Vedette (ex-comte d'Eu)

 Indret

11-1841

22-6-1842

11-10-1843

2-7-1856

 caractéristiques

dimensions

47.70 x 44.10 (fl.) x 6.83 x 13.04 (ht) x 2.75/2.85 x 4.65 (c.) m

déplacement

375/470 t

vitesse

7 n

effectif

64 h

propulsion

 machine Indret à 4 cylindres de 120 chn

il manquait de stabilité, et ses chaudières se montrèrent insuffisantes pour alimenter sa machine. A l’issue d’essais difficiles il fut transformé en

aviso de deuxième classe en 1844. Machine conçue par Rossin et fabriquée à Indret : 4 cylindres à double traverse en T et bielles directes ; d = 0,8

m ; c = 1,2 m. 20 aubes larges de 0,32 et 0,25 m.

Lors des essais, la consommation de charbon fut jugée excessive : 600 Kg/h. La machine s’avéra peu satisfaisante, et les chaudières à carneaux

furent remplacées en 1844 par des chaudières tubulaires qui durent à leur tour être remplacées en 1847.

armement

 4x12 caronades

coque

bois

 historique

    1-4-1844 : rebaptisé Vedette - reclassée de corvette de 2e rang à  aviso.

    1844 : expédition de Mogador, puis station du Levant.

    8-1844 : expédition du prince de Joinville contre le Maroc.

    26-8-1844 : protège le Groenland échoué au sud du détroit de Gibraltar, contre les marocains.

    1847 : station de Constantinople.

    25-6-1850 : appareillage de Constantinople pour la mer Blanche.

    15-7-1850 : appareillage de Toulon pour Athènes.

    13-6-1851 : appareillage de Toulon pour le Levant avec Mme Romain-Desfossés.

    17-4-1852 : au Pirée.

    4-5-1852 : arrivée à Toulon, venant du Pirée.

    15-1-1853 : sur rade à Fort de France.

    5-1853 : arrivée à la Martinique venant de St Domingue.

    1855 : réutilisé comme yacht.

    3-5-1856 : désarmée.

    2-7-1856 : rayée.

classe Liamone

Navires postaux achetés à Gérard et fils.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Liamone

Toulon

 -

15-6-1830

8-1844

3-5-1862

 Var  (1865 : Haleur)

Toulon

1820

18-7-1830

2-9-1844

5-4-1881

 caractéristiques

dimensions

28 (flot.) x 5,10 x 2,20/2,30 x 2,50 (c.) m

déplacement

197 t - 86 tjb

effectif

44 h

propulsion

machines à balanciers  de 50 chn

Liamone : machine Maudlay de 105 chi

Var : machine Fawcett ; deux cylindres à balanciers : d = 0,73 m ; c = 0,93 m ; 30 t/mn ; chaudières tubulaires ; 10 aubes de 1,42 x 0,55 m.

armement

1x12 obus. + 2 pierriers

coque

bois

 historique

Liamone

    8-1844 : paquebot-poste acheté par la Marine à Gérad & fils.

    8-12-1849 : armé à Toulon.

    3-9-1850 : appareillage de Toulon pour le Sénégal comme stationnaire (LV Robert).

    26-11-1851 : à St Louis du Sénégal.

    9-11-1853 : LV Bouchant nommé Commandant.

    22-12-1856 : désarmé à Brest.

    3-5-1862 : rayé - charbonnière à Brest.

    1862 : démolition.

Var 

    2-9-1844 : acheté par la Marine.

    1844 : participe à Tanger et Mogador à l'action du prince de Joinville.

    1845 : stationnaire à Cherbourg.

    1846 : campagne au Sénégal.

    1848-54 : service de la digue de Cherbourg.

    1854 : rayé - transformé en remorqueur pour Cherbourg.

    1865 : renommé Haleur.

    5-4-1881 : rayé.

    1882 : démolition à Cherbourg

Rapide

Plans de Rossin - classe GALIVI

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Rapide

Indret

1-1823

24-9-1823

3-1825

 21-10-1859

 caractéristiques

dimensions

41.10 x 6.02 (12 ht) x 2.20 m

déplacement

201 t

équipage

43/69 h

vitesse

8 n

propulsion

 machine Manby & Wilson de 80 chn à 4 cylindres

Les plans, dus à l'ingénieur Marestier, étaient inspirés de ceux de navires américains. Machines à balanciers latéraux construites par Manby et

Wilson ; 2 cylindres pouvant être utilisés indépendamment l’un de l’autre : d = 0,915 m ; c = 0,915 m ; pression de vapeur de 1,3 atm ; roues de

4,98 m de diamètre dont les aubes étaient mobiles le long des rayons, ce qui permettait de fairevarier à volonté le diamètre effectif du propulseur

en fonction de l’immersion du navire. Gréé en goélette.

armement

 2x12 caronades + 2x4

1830 : 6x12 caronades

1835 ; rien

coque

bois - gréé en goélette à Cherbourg.

 historique

    10-9-1822 : ordonné.

    24-9-1823 : nommé Rapide.

    21-3-1825 : accident de chaudière - remorqué sur Cherbourg par un navire de pêche (le St Jacques de Dieppe).

    26-5-1825 : essais après réparation.

    18-6-1825 : appareillage de Cherbourg pour l'île d'Aix (Rochefort).

    28-10-1826 : grave accident de chaudière, lors de sa traversée de la Mailleraye - remorqué à Cherbourg par le navire de pêche Saint-Jacques de Dieppe.

    1827 : réparé.

    5-3-1830 : réarmé à Rochefort pour expédition d'Alger - arrive en Algérie à la remorque de la Victorieuse, suite à une avarie.

    29-12-1830 : rallie Toulon à Nice en 12 heures.

    20-9-1831 : armé à Toulon.

    29-9-1834 : désarmé à Cherbourg - puis, classé remorqueur et utilisé par le port. Il est alors mâté en goélette.

    1844-54 : utilisé comme remorqueur pendant la construction du brise-lames de Cherbourg.

    20-11-1854  au 15-4-1856 : en Guyane.

    1856 : retour à Cherbourg - utilisé comme navire de station.

    21-10-1859 : rayé

    1860 : démolition à Cherbourg.

Travailleur

Aviso à roues, remorqueur - plans de Senneville

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Travailleur

Lorient

28-1-1863

30-10-1864

1-8-1865

3-5-1890

 caractéristiques

dimensions

47.70 x 8.82 (15.48 ht) x 3.75 m

déplacement

305 tjb, 883 tpc

vitesse

5.7 n

effectif

92 h

propulsion

machine de Rochefort  de 150 chn, 198 che - charbon : 141 t

voilure : 540 m² (gréé en brick-goélette)

Machine à balanciers ; 2 cylindres : d = 1,416 m ; c = 1,7 m ; 2 chaudières ; 9,7 n à 20 t/mn pour une pression de 2,06 atm et une puissance de 526

chi.

armement

4x12cm sur gaillards

coque

fer

 historique

    24-2-1869 : descente de la Charente pour aller régler ses compas devant l'île d'Aix (LV Mahé).

    1870-71 : à Toulon

    1871-90 : stationnaire à Rochefort.

    5-3-1887 : au secours du torpilleur 71 échoué.

    3-5-1890 : rayé.

    1895 : démolition à Rochefort.

photo SHM Rochefort Rubis

Navire acheté à la compagnie Chappon qui l'utilisait comme navette Toulon-Marseille. - équipé d’une machine destinée initialement à l’Alecton mais qui ne fut pas

installée sur ce dernier.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Rubis

La Ciotat

1842

1843

7-1844

8-11-1862

 caractéristiques

dimensions

36.30 x 5.95 x 2.50 m

déplacement

260 t, 114 tjn

effectif

44/52 h

propulsion

1 hélice - machine Benet (La Ciotat) 80 chn, remplacé en 1848 par une machine de 70 chn de Lorient, puis une autre de Lorient en 1854 de 80 chn

armement

1847 : 2x12 caronades + 4 pierriers

coque

bois

 historique

    7-1844 : acheté par la Marine.

    8-1844 : bombardement de Tanger et de Mogador.

    1845-48 : station du Levant.

    1849 : Sénégal.

    12-12-1849 : expédition des Bissagots (LV Peralo).

    27-11-51 : St Louis du Sénégal.

    11-1-1854 : désarmé.

    5-12-1859 : désarmé - utilisé comme remorqueur à St Louis.

    8-11-1862 : rayé

    1865 : démolition.

Echo

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Echo (ex-Saïgon, ex-Pei Ho)

 Chine

 

1860

13-6-1865

 caractéristiques

propulsion

machine de 220 chn

armement

2 c

 historique

     13-6-1865 : échoué et perdu dans la rivière de Saïgon (Cdt Michaud).

 Régent

 probablement affrété

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

Régent 1859

 caractéristiques

 historique

     6-1859 : en Chine.

 Pei-Ho navire de commerce réquisitionné et armé en guerre

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

Pei-Ho

1858

1861

  caractéristiques

propulsion

machine de 70 ch

équipage

30 h

armement

1 c

 historique

    7 déc 1858 : navire de commerce réquisitionné et dont le commandant sera l'enseigne de vaisseau Rieunier pendant le temps de sa réquisition.

    17 fév 1959 : s'empare de Saïgon avec l'escadre.

    22-2-1859 : stationnaire à Saïgon.

    1-9-1860 : en Cochinchine.

    1861 : rendu à son armateur, il reprend le nom de Shamrock.

Hong-Kong aviso à roues acheté

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

Hong-Kong

Chine

1-4-1860

18-12-1865

 caractéristiques

propulsion

machine de 90 chn

armement

2 c

 historique

    1-4-1860 : acheté par la Marine.

    1-3-1866 : désarmé.

    1869 : démoli à Saïgon.

Déroulède

aviso à roues, ex-navire de commerce

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Déroulède (ex-Than-Whan)

 Chine

1-4-1860

31-12-1867

 caractéristiques

propulsion

60 ou 90 chn

équipage

42 h

armement

 2 c

 historique

    1860 : acheté en Asie.

    1-4-1860 : armé en Chine.

    1866 : stationné à Tchéfou (LV Richy) - bataille de Kwang Hwa.

    10-1866 : expédition de Corée.

    31-12-1867 : rayé.

    1868 : démolition.

 Lily

 affrété et armé en guerre

 1859

 caractéristiques

propulsion

90 chn

 historique

    6-1859 : acheté en Chine.

    24-8-1858 : mouillé dans la rivière de Canton.

    20-11-1858 : dans la rivière de Canton.

    1-11-1859 : station navale des Mers de Chine.

    1-1860 : protection de Saïgon.

    1-9-1860 : en Cochinchine.

    12-4-1861 : prise de la citadelle de Mytho.

    1-6-1870 : armée à Saïgon (LV Hamon).

    1871-75 : désarmée à Saïgon.

    1876 : démolition.

sur cette page :

Kien Chan Ondine Shamrock Chacal Vedette Liamone Var puis Haleur Rapide Travailleur Rubis Echo Régent Pei-Ho Hong-Kong Déroulède Lily